Un avortement médicamenteux a peu de risques

  Share


L’avortement médicamenteux est extrêmement sûr et effectif. Il y a beaucoup moins de risques associés à une bonne utilisation des méthodes d’avortement médical que les risques associés avec la continuation de la grossesse ou l’accouchement. Des millions de femmes du monde entier ont des avortements sûrs et réussis avec l’utilisation de la mifepristone et misoprostol pour des avortements du premier trimestre. Aucun médicament a été associée à des effets à long terme sur la santé des femmes.

Les graves complications sont peu fréquentes après un avortement médicamenteux et peuvent être traités par n’importe quel médecin qui traite des complications d’un avortement spontané. Les possibles, mais rares, complications peuvent inclure une hémorragie sévère(0,2%) 5, infection (moins de 1%) 6 et que la grossesse continue (0,3% jusqu’à 9 semaines).6  Ces complications peuvent être traitées par n’importe quel médecin qui traite des complications d’un avortement spontané car ces derniers arrivent dans 15-20% de toutes les grossesses. 

% Total des femmes qui exigent une intervention chirurgicale après l’utilisation de pilules abortives

Temps de la grossesse

Mifepristone plus Misoprostol

Misoprostol seul

Jusqu’à 49 jours

2% 5

14,1% 9

Entre 50-63 jours

2,5% 5

16,8% 9

Entre 64-91 jours

3,2% 7

21,4% 10

Entre 13-16 semaines

7,9% 8

29,6% 11

Entre 17-21 semaines

8,8% 8

29,6% 11