Que faut-il faire en cas de besoin de soins médicaux d’urgence?

  Share


Si vous avez n’importe quel signe de complication ou pensez avoir une complication il faut aller consulter un médecin ou se rendre à un centre de santé immédiatement. N’importe quel établissement de santé peut traiter une femme avec un avortement en cours. Le médecin ne peut faire la différence entre un avortement médicamenteux et un avortement spontané et le traitement est le même. Environ 20% de toutes les grossesses finissent en avortement spontanés, c’est donc un événement très commun. 1

Les possibles complications après un avortement médicamenteux sont :

  •    Grossesse continue – elle se produit dans moins de 0,5% des cas pour des grossesses jusqu'à 9 semaines. Dans ces cas, les femmes peuvent répéter l'avortement médicamenteux ou faire un avortement chirurgical. Les femmes peuvent également décider de poursuivre la grossesse, mais elles doivent être conscientes du risque potentiel de malformation.
  • Avortement incomplet - entre 2-5% des femmes qui ont un avortement médicamenteux connaissent un avortement incomplet. Les symptômes courants sont un saignement vaginal prolongé et des douleurs abdominales. Des signes d'infection peuvent également être présents. L'avortement incomplet peut être traité par un avortement chirurgical par aspiration ou par une dose supplémentaire de Misoprostol.
  • Hémorragie - saignement excessif. Elle survient très rarement (0,2% des cas15) mais doit être traitée immédiatement à l'hôpital. Les femmes qui saignent trop se sentent étourdi ou se délaissent.
  • Infection -  survient dans moins d’1% des cas30 des femmes après un avortement médicamenteux. Les symptômes courants de l'infection sont la fièvre ou des frissons, des pertes vaginales et des douleurs abdominales persistantes. Un traitement antibiotique est administré pour traiter l'infection et une intervention chirurgical par aspiration est parfois nécessaire.

 

Le risque d'une complication est faible (2-5 femmes sur 100) 11 et le besoin de soins d'urgence (qui pourrait être nécessaire si la femme souffre de saignements abondants) est extrêmement faible (1 sur 2000 femmes) 1,15. Cependant, pour rendre le processus le plus sûr possible, il est important d'être à proximité de soins médicaux en cas d'urgence ou de complication tout au long du processus d'avortement. Si la femme vit loin des soins médicaux, elle faire l’avortement médicamenteux dans un endroit qui lui permettre d’avoir accès à des soins médicaux, de préférence dans les 1 à 2 heures. La femme soit avoir planifié le moyen de transport pour arriver aux soins médicaux (voiture, taxi, en cas d’urgence, ambulance).

Si possible, la femme devrait choisir un centre de santé ou médecin où les femmes arrivant avec avortements en cours sont reçues et traitées de façon respectueuse.

Si une femme a besoin de soins médicaux, elle ne doit pas dire qu’elle a utilisé les médicaments. Elle peut dire qu’elle est en train d’avoir un avortement involontaire ou spontané. Les symptômes et les traitements des complications d’un avortement spontané sont exactement les mêmes que ceux d’un avortement médicamenteux.

Misoprostol ne peut pas être détecté dans le sang ou dans n’importe quel fluide corporel dans les premières heures de son utilisation. Il est faux qu’un hôpital puisse prouver qu’une femme a utilisé les médicaments pour provoquer un avortement car les examens de détection sont très couteux et il existe peu de pays dotés du matériel nécessaire pour détecter le médicament dans le sang. 55

Les signes de complications

Que dois-je faire si la grossesse continue suite à un avortement médicamenteux?

  • Les signes de complications

    Les complications après un avortement médicamenteux sont rares 1,15 , et comprennent des saignements sévères et des risques d’infection. Vous devriez aller au médecin ou à l'hôpital si vous avez l'un des signes de complication suivants : Saignements sévères (plus de 2 ou 3 serviettes… Read more »